dimanche 7 février 2016

Prenez le temps d'e-penser, tome 1 - Bruce Benamran

Couverture Prenez le temps d'e-penser, tome 1


Quatrième de couverture

« Vous vous interrogez sur des phénomènes simples sans retrouver dans quelle case de votre cerveau vous avez rangé ce que vous avez appris en 5ème.
Vous êtes curieux mais pas franchement scientifique, ce livre est pour vous.
Qu'est-ce que l'électricité statique ? Pourquoi un aimant aimante-t-il ? Savez-vous ce qu'est la quinte essence ? Pourquoi éteint-on les lumières dans un avion un quart d'heure avant d'atterrir de nuit ? Mendeleïev est-il le premier vrai punk de l'histoire de la Russie ? Qu'a-t-elle donc de si « générale » la relativité générale ?
Le temps est-il une illusion ? La lumière est-elle d'ondes ou de particules ?
...prenez le temps d e-penser. »


Que dire ?

Mes études ont tourné autour de la littérature, plus parce qu'il fallait faire un choix que parce que les sciences ne m'intéressaient pas. Je suis plutôt curieuse et j'aime découvrir les coulisses du fonctionnement de notre univers (j'adore ce qui touche au cerveau). Aussi, la découverte de la chaîne Youtube « E-penser » et sa démarche de vulgarisation des sciences m'a vivement intéressée car elle me rappelait d'autres chaines que je suivais déjà (Axolot, Les Revues du Monde, entre autres) ainsi qu'une vieille émission impliquant un gros camion blanc. Je suis la chaîne à présent depuis plusieurs mois, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce tome 1.

J'ai eu une petite crainte concernant le contenu du livre de Bruce, non pas sur sa qualité mais sur son intérêt. Le livre serait-il une extension de la chaîne ? Y aurait-il des sujets qui ne seraient jamais abordés sur celle-ci ? Ou serait-ce une simple copie sur papier ?
Bruce, dans la vidéo de présentationde ce livre, avait précisé que ce dernier traiterait des thèmes nouveaux, qui n’apparaîtraient pas sur la chaîne. Quelques thèmes seraient en commun, sans plus. Manque de bol, quand je suis tombée sur le chapitre traitant de la chaleur, la vidéo sur ce sujet a été publiée peu de temps après. J'ai eu la vague impression que le livre offrait moins de contenus exclusifs que prévu et j'ai été un peu déçue...sentiment qui s'est vite dissipé en terminant l'ouvrage.

J'apprécie la vulgarisation scientifique, qui prend le temps d'apporter une culture qui me paraissait trop complexe ou théorique quand on me l'a enseigné en cours (plus tard, j'ai longtemps eu l'impression que les scientifiques étaient un groupe de gens isolés qui devaient se sentir supérieurs aux autres). Les mathématiques sont au cœur des sciences, certes, mais elles étaient tellement mises en avant dans mes cours que personne ne prenait le temps de nous parler des individus derrière telle ou telle découverte, ou de nous exposer les applications qu'on avait sous les yeux sans le savoir. Par exemple, je n'ai pas eu de professeur m'expliquant que le ciel était bleu à cause de la diffusion de la lumière quand on a étudié celle-ci. En somme, emmagasiner des connaissances juste pour emmagasiner des connaissances, ça ne m'intéressait pas. Si j'avais eu un professeur avec une démarche différente, je me serais peut-être lancée dans les sciences plutôt que dans la littérature.

C'est justement une démarche différente que Bruce a adopté depuis les débuts de sa chaîne et, dès les premières pages de l'ouvrage, on se retrouve en terrain connu. J'ai tout de suite eu l'impression de « lire » une de ses vidéos tant son style est oralisé. Une personne suivant sa chaîne imagine facilement les expressions, gestes et mimiques qui pourraient accompagner le texte. Les petites parenthèses se focalisant sur un détail rappellent les changements de caméra pour un aparté. Tout comme dans ses vidéos, il aime jouer avec nous pour déconstruire des idées reçues sans nous prendre pour des imbéciles. Et ça fait du bien quand on voit que la télévision s'entête à nous fournir des divertissements « moins prise de tête », avec un contenu vide de sens et d'intérêt ou des documentaires apparemment intellectuels mais qui jouent trop sur l'aspect « extraterrestre/explosion de planètes/fin du monde ».

Bruce aborde les sciences selon des thématiques et avec la logique des associations d'idées. Par exemple, on parle de la lumière - stimulus visuel - puis des sens du corps humain, puis du fait qu'on « ne touche rien » à cause de l'électromagnétisme ; ce qui ouvre le chapitre sur l'électromagnétisme qui est une des quatre interactions qui décrivent les lois de la physique, donc on aborde les trois autres, dont la gravitation ; donc on aborde le système solaire, donc...je n'irai pas plus loin, je pense que vous avez compris l'idée ^^

Le dosage humoristique est bon dans l'ensemble, sauf certains passages où cela m'a fait perdre le fil. Il y a des paragraphes entiers que j'ai dû relire plusieurs fois avant de comprendre. Pour d''autres, j'ai préféré les passer pour y revenir plus tard. Et c'est là qu'on arrive à la « limite » du livre. Je mets « limite » entre guillemets car Bruce n'est pas responsable de ce souci : certains thèmes, même sous la lumière de la vulgarisation, sont difficiles à comprendre pour une personne n'ayant pas étudié les sciences en profondeur. Heureusement, ces passages restent rares et n'ont pas gâché la lecture.


Bref !

Coup de cœur ! Je suis arrivée assez vite à la fin du livre et j'attends le suivant avec impatience, surtout que certains thèmes annoncés par Bruce m'intéressent beaucoup.
Par contre, je serais curieuse de voir ce qu'en pense une personne ne connaissant pas le travail de Bruce et qui découvrirait le livre sans introduction. Est-il abordable ? Cela plait-il aux individus ayant une formation scientifique ?


Une citation
(là, je reprends celle que Minidou a choisi pour sa chronique car elle m'a également beaucoup plu, en partie parce que cela fait écho à Alexandre Astier quand il dit, dans son sketch sur la physique quantique, que « nous sommes les enfants du silence éternel des espaces infinis. »)

« Tout ce qui compose le lecteur que vous êtes, mais également ce livre, l'air que vous respirez,  tout ceci est composé de Carbone, d'Oxygène, de Fer, de Plomb, de Magnésium, de Calcium, d'Uranium, de Soufre, de Cobalt, etc. Tous ces éléments sont uniquement l'héritage de générations entières d'étoiles mortes. Nous sommes tous des poussières d'étoile. » (p. 124, éditions Marabout, 2015).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire